RGPD: Qu’est-ce que c’est et que faut-il faire?

RGPD: Qu’est-ce que c’est et que faut-il faire?

La loi sur la protection des données personnelles entrera en vigueur le 25 mai 2018. Mais qu’est-ce que cela implique et que doit-on faire? Faisons le point.

Définition et implication du RGPD.

Le RGPD signifie Règlement Général sur la Protection des Données. Concrètement, qu’est-ce que cela implique? On ne va pas se mentir. Pour les entreprises cela représente une charge supplémentaire mais pour les citoyens européen de nouveaux droits. Cela signifie que les données personnelles (nom, prénom, email, adresse, numéro de téléphone…) collectées doivent être sécuriser et vous devez donner la possibilité à la personne concerné de modifier ses données personnelles ou bien de les supprimer. Cela veut donc dire qu’il faut mettre en place un protocole de sécurité et d’accès aux données.

Quels sont les risques encourus pour la non application de cette loi européenne? Tous les sites internet et sociétés qui collectent des informations personnelles sont concernés. Soyons clair: que vous soyez un artisan, une PME ou une multinationale, vous avez forcément des fichiers sur votre ordinateur ou serveur sur vos clients et prospects. Si il s’avère que vous ne respectez pas le RGPD, vous pouvez recevoir, un avertissement ou une sanction voir pour les sociétés certifiées le retrait de certaines d’entre elles. La sanction la plus haute étant une amande maximale de 20 millions d’euros ou correspondant à 4% du chiffre d’affaire annuel mondiale. Il y a un autre point à prendre en considération si vous êtes pris: c’est l’aspect psychologique de vos clients et prospects à savoir la perte de confiance et ça, ça n’a pas de prix.

Comment mettre en place le RGPD?

Les responsables qualité ne vont pas être dépaysé car la procédure à mettre en place est un peu comme si on se préparait à passer un audit…. Je vous rassure, la CNIL explique précisément en 6 étapes comment mettre en place la procédure.

Ces étapes sont:

  • Désigner un pilote
  • Cartographier vos traitements des données personnelles
  • Prioriser les actions
  • Gérer les risques
  • Organiser les processus internes
  • Documenter la conformité

 

Le RGPD est un droit supplémentaire pour tous les citoyens européen mais une charge supplémentaire pour les entreprises qui s’apparente plus à la mise en place de protocole qualité qu’à une simple modification de vos mentions légales. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il faudra être prêt pour le 25 mai 2018 que vous soyez un tout petit artisan travaillant en local ou bien une multinationale.

e-réputation: comment la contrôler?

e-réputation: comment la contrôler?

Pour une société, gérer sa réputation sur le net est primordiale. Les clients se renseignent de plus en plus via internet sur la réputation d’une marque, d’une société avant d’acheter ou de les contacter. La question qui se pose est comment fait-on pour connaître sa réputation et comment la gérer? La réponse est grâce à des outils de surveillance.

Faire le point sur sa e-réputation

Avant toute chose, il faut savoir ce qui se dit sur vous. Pour cela, il suffit d’aller sur Google et d’entrer votre nom, marque ou produit et ainsi voir ce qui sort. Il faut faire de même pour les images et vidéos. Ce qui va apparaître est ce qui sort naturellement lorsque des gens cherche votre nom. Ne vous arrêtez pas à la première page des résultats mais allez jusqu’à la 4ème. Petite astuce: mettez votre nom entre guillemets afin de sortir un résultat qu’à l’expression ou au nom. (ex: « Design My Marketing »).

N’oubliez pas les réseaux sociaux. Il est très facile de mettre des commentaires sur votre marque qui peuvent vous nuire. Il en va de même avec les posts que vous publiez. Les avis sur les sites de ventes sont également très importants.

Les outils pour suivre sa e-réputation

Il y en a plusieurs qui sont gratuits et d’autres non. Tout dépend également quel élément vous voulez suivre: un mot, une expression, un secteur d’activité…

En voici une liste non exhaustive:

 

Suivre sa réputation sur le net est indispensable mais cela prend du temps.

Avoir un Community Manager est-ce vraiment nécessaire?

Avoir un Community Manager est-ce vraiment nécessaire?

 

Une entreprise qui travaille en B to B ou a fortiori en B to C doit être présente sur les réseaux sociaux car ce sont des outils gratuits qui permettent d’être vu et qui pointent vers votre site internet. Oui mais est-ce que vous avez besoin d’avoir quelqu’un dédié à ce poste? Vous vous en doutez, la réponse est oui. Voyons pourquoi.

Gérer les réseaux sociaux, est-ce simple?

Gérer les réseaux sociaux n’est pas simple. C’est même complexe car gérer les réseaux sociaux veut dire avoir une stratégie. Le Community Manager va identifier les bons réseaux pour votre entreprise. Il n’est pas nécessaire d’être présent sur tous les réseaux sociaux. Tout dépend des produits et services que vous proposez. Le Community Manager (CM) va éditer du contenu adapté à votre activité, il va élaborer un planning éditorial.

Le rôle d’un Community Manager c’est également de gérer la relation client et prospect en répondant rapidement. Un utilisateur de Facebook ou Twitter s’attend à avoir une réponse à son commentaire sous quelques heures et non pas au bout de 24 ou 72 heures.

Il va également créer et gérer les campagnes de publicité sur ces supports qui ont le même principe que Google Adwords dans les grandes lignes.

Gérer les réseaux sociaux prend du temps

Un Community Manager va créer du lien avec vos clients et prospects et pour cela il faut être réactif que se soit à leur message mais également à l’actualité afin de leur montrer que vous êtes bien réel et que vous n’êtes pas juste une machine qui cherche à vendre ses produits ou services sans avoir de suivi. Chose importante, il va également surveiller la e-réputation de votre entreprise en mettant en place des outils de veille mais également en suivant les messages, vos concurrents…

Gérer les réseaux sociaux c’est aussi gérer les situations de crise

C’est bien sûr une situation que personne ne souhaite mais quand vous avez des clients mécontents à tort ou à raison et qu’ils le font savoir sur les réseaux sociaux il faut être réactif afin de stopper le problème.C’est long d’avoir une bonne réputation mais c’est très rapide de la perdre avec les réseaux sociaux. Le Community Manager est donc là aussi pour intervenir et calmer les esprits.

 

Le Community Manager est un poste récent mais qui a son utilité. Gérer les réseaux sociaux n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Cela doit être réfléchi mais il faut aussi être présent et répondre rapidement.

 

 

Créer un blog pour son entreprise, est-ce nécessaire?

Créer un blog pour son entreprise, est-ce nécessaire?

Quand on parle de blog beaucoup voient encore l’image des blogs il y a 10 – 15 ans qui étaient plus des journaux intimes que des sites d’informations. Le temps est passé et l’image du blog a bien évoluer. Aujourd’hui, un blog apporte une expertise, parle de sujets précis. Alors pourquoi une entreprise doit-elle avoir un blog? Pour le traffic que cela génère mais pas seulement.

Blog = traffic vers votre site internet

D’un point de vue marketing, le blog est un élément essentiel pour le référencement naturel. Grâce aux articles, les moteurs de recherche vont faire monter votre contenu et par ce biais votre site web. Contrairement aux pages d’un site qui sont statiques, le blog lui, va être alimenter régulièrement (au minimum 1 fois par semaine). D’ailleurs ce n’est pas toujours le mot blog que l’on voit sur les sites mais plutôt « actualités », « news » ou encore « conseils et idées » comme chez Jardiland. Attention toutefois à ne pas mettre n’importe quoi juste pour dire que j’ai créer un article sur mon super site! Non, il faut que se soit du contenu de qualité avec des mots clés. Une fois que l’internaute est sur votre site on peut mettre en place (et c’est recommandé) des outils pour qu’il laisse ses coordonnées. Votre temps passé à créer votre article n’est donc pas à fonds perdu.

Blog = expert

Ecrire  sur un ou plusieurs sujets sur ses différents aspects montre au prospect (l’internaute) que vous êtes un expert dans votre domaine ce qui est une très bonne chose! Par vos articles de qualité, le prospect va rester sur votre site et voir ses différentes pages. Comment apparaître comme un expert? Répondez aux questions que vos clients se posent. Vous devez apparaître comme étant la clé, la solution à leurs problèmes. D’après l’étude de Demand Metric, un blog professionnel génèrent 67% de traffic mensuel en plus. Se serait dommage de s’en priver!

Blog = traffic longue durée

Les clients et prospects passent de plus en plus de temps à se renseigner sur les entreprises et marques dont les produits les intéressent afin de s’assurer qu’ils sont sérieux mais également bon dans leur domaine d’expertise.

Un blog peut servir également à lancer un nouveau produit ou un concept, un évènement… qui sera relayé bien sûr par les réseaux sociaux.

Un blog est donc un moyen important de faire monter un site sur les moteurs de recherche, d’engendrer du traffic mais également d’apparaître comme expert dans son domaine. La création d’articles n’est pas toujours chose facile mais nous sommes là pour vous aider.

Comment offrir la livraison sans se ruiner?

Comment offrir la livraison sans se ruiner?

La gratuité des frais de port est un moyen pour attirer le client et le pousser à acheter. Mais suivant le produit, cela peut-être un coût important. Alors comment faire? Voici quelques astuces qui vont vous permettre de jouer sur la gratuité des frais de livraison.

Intégrez les frais de port dans le prix de vente

C’est un classique mais attention tout de même. Si votre prix de vente est de 100 € et que vos frais de port sont de 90 € vous ne risquez pas de vendre beaucoup. Il faut que les frais de port soient raisonnables. C’est jouable sur un article dont le prix de vente est relativement élevé.

Offrir la livraison sur certains produits

S’il n’est pas évident d’offrir la gratuité de livraison sur des produits lourds, il l’est sur les produits légers car le transport ne coûte pas grand chose.

Il est également possible d’offrir le transport sur des produits pour lesquels vous avez une marge conséquente. La gratuité de la livraison apparaît alors comme une remise.

A partir d’un certain montant

De nombreux sites en ligne comme Decathlon offrent la livraison à partir d’un certain montant. En général, c’est de l’ordre de 30 à 50 € d’achat mais là aussi tout dépend de votre produit. Si vous vendez des meubles comme Fly, ces derniers offrent les frais de port à partir de 500 € d’achat.

Uniquement sur les retours

Ce qui peut être un frein pour le client c’est le fait que si il se trompe, il devra payer à nouveau pour vous retourner le produit. C’est notamment le cas dans l’habillement ou le risque que la taille ne corresponde pas est grand. Pour rassurer le client et l’inciter à acheter, proposez-lui le retour gratuit.

Seulement pour les VIP

Faire revenir un client sur votre site n’est pas toujours facile. Pour l’inciter à acheter de nouveau, vous pouvez offrir aux clients fidèles ou VIP la gratuité du transport.

Il y a plusieurs moyens pour offrir les frais de port ou tout du moins en réduire le coût pour le client et l’inciter à acheter tout en ne perdant pas d’argent. Vous n’avez plus qu’à choisir la formule qui vous convient. Mais il est préférable de faire des tests auprès de vos clients afin de voir quelle formule remporte le plus de succès.

4 astuces SEO pour les e-commerces

4 astuces SEO pour les e-commerces

Il n’est pas toujours évident d’avoir un bon référencement naturel pour les sites e-commerces. Voici 4 pistes pour que les moteurs de recherche appréhende mieux votre site internet.

 

1 # Un site facilement compréhensible

A première vue, cela semble évident mais pas tant que cela spécialement pour les e-shop. Il y a souvent beaucoup d’articles avec des sous-catégories et c’est là où il faut être vigilant. Le produit doit être facilement identifiable et non pas ou bout de 10 pages! Le client doit arriver au produit qu’il recherche en 3 clics maximum. Il faut donc éviter les sous, sous, sous catégories.

2 # Contenu original

Bien souvent, les contenus des articles ou la description des pages est un copier-coller d’un ou des fournisseurs voir même d’autres sites internet qui vendent le même produit. Grossière erreur! Les moteurs de recherche n’aiment pas du tout! Ils risquent même de vous mettre en liste noir! Oui, mais pour la description d’un produit, il n’y a pas trente-six moyens pour le décrire, me direz-vous. Il faut faire preuve d’imagination, tourner les phrases différemment… Et oui, cela prend du temps mais c’est le prix à payer pour ne pas être pénaliser et avoir une meilleure place dans les moteurs de recherche.

3 # Popularité

Il n’y a pas de secret: plus les internautes iront sur votre site et plus vous monterez dans les moteurs de recherche. Il en va de même avec les sites internet qui pointent vers votre site. Mais quand on débute, le nombre de visite est bien souvent bas. Il faut alors se servir des réseaux sociaux. Créez une page dédié à votre site e-commerce, mettez-y des nouvelles avec des liens qui pointeront vers votre site et partagez-les un maximum. Ces liens naturels vous feront monter petit-à-petit. C’est gratuit mais cela prend du temps. Vous pouvez également faire des échanges de liens avec des blogs ou d’autres sites complémentaire au votre.

4 # Créativité

Plus les internautes resteront sur votre site et mieux se sera. Les moteurs de recherche prennent en compte le temps que les internautes restent sur vos pages. S’ils ne restent que 2secondes c’est que votre contenu n’est pas intéressant et donc vous serez mal noté.Il faut faire en sorte que les internautes restent en mettant du contenu de qualité, des infos utiles et de se faite, l’internaute appréciera votre site, restera plus longtemps et reviendra vous voir également.

La démarche SEO qui est un référencement naturel est souvent bâclé car c’est long, ennuyeux et parfois laborieux. Mais c’est une étape importante pour un site internet qui ne doit pas être négligé pour apparaître dans les bonnes grâces des moteurs de recherche.